OFF
ON
Boxed
Interview Challenges – Comment devenir influent sur internet ?

Interview Challenges – Comment devenir influent sur internet ?

Etre suivi sur les réseaux sociaux suppose de la personnalité, une expertise, du contenu… Et du temps pour faire vivre ses comptes. En vivre est une étape supplémentaire.

Comment se faire connaître et être suivi sur Internet, bref devenir un « influenceur » ? D’abord, quand on n’est pas du tout célèbre, la première étape est de définir sa personnalité, ses points forts. C’est dans ce champ d’expertise originel, souvent élargi à deux ou trois thèmes connexes, que l’on peut se démarquer. Un spécialiste du développement durable pourra facilement mettre en avant une compétence sur ce sujet, mais aussi sur la responsabilité sociale. La deuxième étape est de faire un audit d’e-réputation et de nettoyer les contenus négatifs ou décalés sur soi. Troisième étape, la définition du projet. Deux réseaux sociaux sont incontournables : LinkedIn, où il faut poster en moyenne une fois par semaine, et Twitter, une fois par jour.

« Apporter une valeur ajoutée »

« Il faut produire du contenu, rédiger des textes personnels, c’est ce qui fait la différence », explique Anthony Babkine, directeur des médias sociaux de TBWA. Pour lui, la recette magique d’un bon compte Twitter repose sur un tiers de contenu propre, un tiers de « retweets » ou de curation de contenus, le reste d’interaction avec les autres. « Il faut absolument y passer du temps et définir à l’avance combien on peut y consacrer », avertit Olivia Calcagno, cofondatrice de Influelse. Quant au blog, nec plus ultra de l’influenceur, il nécessite un réel investissement et est à déconseiller aux velléitaires, sachant qu’un « blog mort » décrédibilise.

Car la dernière étape, la plus cruciale, est de faire vivre ses comptes, dialoguer avec son audience, atteindre ses objectifs de networking. « Se lancer sur les réseaux sociaux, c’est comme aller à un cocktail : il faut observer les dynamiques sociales, trouver sa place avant d’agir », analyse Nicolas Vanbremeersch, fondateur de l’agence Spintank. Pour intégrer une communauté, il faut « s’abonner » à toutes les personnes influentes dans ce domaine. Se laisser aller au « tweetclash » avec un internaute influent peut permettre d’attirer l’attention, mais il faut avoir assez d’autorité pour ne pas se faire d’ennemis. L’humour est conseillé, à condition de ne pas tomber dans les blagues trop décalées. « Il faut y mettre de la personnalité, c’est-à-dire faire l’intéressant sans être anecdotique, apporter une valeur ajoutée », poursuit Vanbremeersch.

De bons exemples ? Laurent Vimont, le président de Century 21, réalise une veille sur le marché de l’immobilier, retwitte régulièrement le compte de sa marque, débat avec les journalistes et accueille les nouveaux followers. Françoise Gri et Delphine Ernotte, qui ont travaillé avec Spintank lorsqu’elles étaient respectivement patronnes de Manpower France et d’Orange France, ont aussi une maîtrise des réseaux sociaux remarquable.

Article à retrouver dans Challenges du 14/02/2016
s
ource visuel : brandnewsblog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 Les articles les plus commentés 

Le digital et médias sociaux au service de l’événementiel

Ce mercredi 5 février 2014, j’intervenais au salon b..

Pourquoi faut-il être présent sur les réseaux sociaux pour trouver un emploi ?

Trouver son premier emploi en tant qu’étudiant ou jeu..

Et si l’organisateur d’événement était un « content manager » qui s’ignore ? #contevent

Le Congrès de l’UNIMEV est l’occasion pour les ..

Réussir l’événement startup? du Garage à la Silicon Vallée !

Si les jeunes diplômés rêvaient autrefois d’intégrer u..