OFF
ON
Boxed
Social Room : quand les médias sociaux font l’événement

Social Room : quand les médias sociaux font l’événement

« Social War Room », « Social Wall », « Tweet wall », « Social Room », « Hub Social », la fièvre numérique ne cesse de grandir dans la communication des marques et pour preuve, Europe 1 vient d’ouvrir sa première « Social Room ». Une pièce où les invités de la station ouvriront le dialogue avec les internautes sur les réseaux sociaux.

Twitter, et désormais Europe 1, les Social Room semblent avoir le vent en poupe en ce début de rentrée 2015. Le principe est simple, une pièce, semblable à un studio d’enregistrement, où une ou plusieurs célébrités/ décideurs viennent répondre « en live » aux questions des internautes.
La force du procédé ? Le public connecté se transforme en intervieweur, à coups de questions de 140 caractères, hashtags et d’invitations blogueurs pour faire monter la conversation dans les TT (Trending Topics)… en d’autres termes, en fonction du type d’interviewés; admirateurs, acheteurs, électeurs potentiels deviennent les acteurs de la conversation.


Innovation ou révolution ?

La logique de « tchat », conversation écrite et instantanée, entre deux internautes n’est pas récente. Dès 1974, l’Université de l’Illinois lançait un système appelé « Talkomatic« , le premier système généralisé d’instruction assisté par ordinateur. Depuis, le principe de « livetchat » a pris beaucoup d’ampleur.
Cependant, le fait de matérialiser un espace dédié et pérenne à ce type d’action reste assez récent et innovant. Pour un media comme Europe 1 qui se lance dans cette aventure, cela montre son souhait de sanctuariser les conversations Web et leur donner une importance fondamentale dans le dialogue avec la communauté (dont une part sans doute non négligeable d’auditeurs).
Pour beaucoup d’entreprises, c’est une occasion interessante de continuer à placer les publics, la communauté et les conversations numériques au coeur de ses préoccupations. Sans compter que pour un média comme Europe 1, tout comme pourrait le faire une radio dite traditionnelle, c’est un moyen de rendre participatif les grands moments d’attention.
A l’instar des cuisines ouvertes des restaurants (que certains restaurateurs ont décidé d’ouvrir à leurs clients), les marques, dans une logique d’immersion de l’internaute, semblent ouvrir leurs coulisses pour créer une forme de proximité et de rapprochement avec leur communauté. Une volonté d’immersion récemment accélérée avec la montée en puissance de réseaux comme Périscope ou encore Snapchat qui nous plonge dans le « temps réel ».
« Les marques ne cessent d’événementialiser la conversation en temps réel
avec leurs communautés »
Les Social Wall (mur avec l’ensemble des conversations numériques autour d’une marque) ont longtemps été utilisés par les community managers/ veilleurs pour explorer et analyser les conversations des internautes autour d’une marque
Aujourd’hui ces espaces d’analyse des conversations s’événementialisent. Cette événementialisation des médias sociaux est très contemporaine, à l’image des Social Wall qui voit le jour chez de nombreuses entreprises.
De loin celui de la SNCF semble l’un des plus intéressants :
Ce tweet fait d’ailleurs une liaison amusante entre Social Wall et Hub Social

Future tendance de fond pour les marques ?

Qui inviter pour inaugurer ces premières « salles numériques participatives » ? Le choix a été simple et logique.
David Guetta pour la « Blue Room » de Twitter France , le DJ et producteur est l’un des artistes français les plus visibles à l’international (sans être particulièrement populaire sur Twitter comparativement à Facebook où l’artiste possède plus de de 55 millions de fans). Une première gagnant/ gagnant ?
Pour Europe 1, le choix s’est porté sur un journaliste et pas n’importe lequel. Nikos, un des grands professionnels du petit écran français les plus actifs et influents de la twittosphère.
En 2013, il était numéro 1 du classement du Top 30 des journalistes français influents sur Twitter (classement réalisé par le parfois controversé – outils de mesure d’influence – Klout)
Dans les prochaines années, il y a donc fort à parier que les marques et médias vont transformer les internautes en intervieweurs (comme a pu le faire les Radios traditionnelles pendant des années) et de se servir du Web comme mégaphone, pour capter de nouvelles audiences et fédérer. Une manière également de valoriser « le client » et starifier les meilleurs contributions.
Aujourd’hui, c’est une marque média (Radio) qui semble ouvrir le bal aux Social Room, mais dans quelques mois il ne serait pas étonnant de voir de grandes entreprises se saisir de cette mécanique pour événementialiser les interviews de leur dirigeants, advocate internes… En ce sens, cela irait parfaitement dans la direction de la transformation que vivent les entreprises françaises et la mutation que la communication vit quotidiennement grâce au Web.


Démonstration de force de Twitter pour s’imposer comme média de la conversation et de l’instantané

La montée en puissance des Social Room peut également être perçue comme une forme de démonstration de force de Twitter (Europe1 a conçu sa social room en partenariat avec l’entreprise américaine implantée en France). La capacité pour la Twittofamily de s’immiscer toujours un peu plus dans l’échange Web quotidien des français.
Le message envoyé par le leader du message aux 140 caractères aux entreprises françaises est le suivant « Chères marques, ici naissent les conversations autour de vous, venez y investir moyens humains, techniques et financiers pour écouter,  grandir et apprendre autour de votre environnement ».


La Social Room futur terrain de jeu du Bad Buzz ?

Même si le réseau au petit oiseau bleu est sans doute « le lieu idéal » pour faire naitre et émerger des tendances conversationnelles, il n’en reste pas moins pour les marques qu’elles n’auront jamais la maitrise de la tonalité des messages, des attaques en live et la capacité de contenir les détracteurs potentiels.
Alors vive le « good buzz » mais gare au bad buzz, qui verra peut-être ici, une opportunité de s’événementialiser à son tour !

source image : creative-jar.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 Les articles les plus commentés 

Le digital et médias sociaux au service de l’événementiel

Ce mercredi 5 février 2014, j’intervenais au salon b..

Pourquoi faut-il être présent sur les réseaux sociaux pour trouver un emploi ?

Trouver son premier emploi en tant qu’étudiant ou jeu..

7 conseils pour anticiper et gérer une communication de crise sur les médias sociaux 

Il y a quelques jours, Assaël Adary et Céline Mas ont lanc..

Social Room : quand les médias sociaux font l’événement

« Social War Room », « Soci..