OFF
ON
Boxed
5 raisons de continuer à croire que l’e-réputation reste un enjeu majeur à l’aube de 2015

5 raisons de continuer à croire que l’e-réputation reste un enjeu majeur à l’aube de 2015

En ce mois de novembre 2014, Expectra m’a proposé d’être l’invité du mois sur le thème de l’e-réputation. Un sujet que nous connaissons bien avec Mounira Hamdi et moi-même, car nous écrivions sur le sujet en 2011 « Bien gérer sa réputation sur Internet », aux éditions Eyrolles. En effet, la réputation numérique n’a jamais été autant au cœur de nos vies professionnelles. Depuis la montée en puissance du « Web social » en France (26 millions d’inscrits sur Facebook, 2,3 millions sur Twitter…) nous vivons dans une ère où ce que nous considérons être « Off » est devenu « On » et la frontière entre monde physique et virtuel semble être de plus en plus ténue.

Une évolution qui n’a pas échappé à nos professionnels du recrutement et qui dépasse parfois ces individus en recherche d’emploi. Les réputations physique et numérique sont devenues de plus en plus corrélées et jouent entre elles le rôle intéressant de « miroirs communicants » !

En 2011, l’e-réputation professionnelle était devenue une thématique récurrente, voire un marronnier médiatique de rentrée des cadres « 7 conseils pour bien veiller sur votre e-réputation », « Comment valoriser ou maîtriser son e-réputation professionnelle ».

L’e-réputation était devenue un élément incontournable de notre crédibilité professionnelle, d’autant plus si nous évoluions dans des secteurs « connectés ».

Pourtant les articles sur le sujet sont moins récurrents à l’heure où les questions sur le droit à l’oubli n’ont jamais autant préoccupées. En ce sens, en Europe, les Français sont ceux qui ont le plus utilisé le formulaire de déréférencement de Google.

Est-ce à dire que le sujet de la gestion d’e-réputation n’intéresse plus; qu’il n’est plus porteur de sens pour un professionnel, pour une personne en recherche d’emploi ?

Découvrez l’article > 5 raisons de continuer à croire que l’e-réputation reste un enjeu majeur à l’aube de 2015

Découvrez le coup de coeur sur le livre « Et la confiance, Bordel » aux éditions Eyrolles

Image via le blog Responsable Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 Les articles les plus commentés 

Le digital et médias sociaux au service de l’événementiel

Ce mercredi 5 février 2014, j’intervenais au salon b..

Pourquoi faut-il être présent sur les réseaux sociaux pour trouver un emploi ?

Trouver son premier emploi en tant qu’étudiant ou jeu..

7 conseils pour anticiper et gérer une communication de crise sur les médias sociaux 

Il y a quelques jours, Assaël Adary et Céline Mas ont lanc..

Social Room : quand les médias sociaux font l’événement

« Social War Room », « Soci..